Réserver
Maintenant!

Aux alentours

Aller Retour
Thèmes : Culture Histoire Paysages

0

 goûts
Partager cette galerie:
La rivière d’Étel ou ria d’Étel est un petit fleuve côtier du Morbihan , qui coule dans un aber ou ria, c’est-à-dire que sa vallée profonde est envahie par la mer à marée montante. Elle constitue une petite baie parsemée d’ilots, dont l’embouchure se situe dans l’océan Atlantique au niveau de la ville d’Étel et de celle de Plouhinec.
La rivière d’Étel prend sa source près du village de Penhoët, dans l’est de la commune de Languidic, dans le Morbihan, à environ 100 m d’altitude. Sous le nom de Rion, le cours d’eau se dirige tout d’abord vers l’ouest, jusqu’au sud de Languidic, puis oblique alors vers le sud ; il se nomme alors rivière du Pont-Roc’h. Au niveau de Nostang, la rivière s’élargit peu à peu et l’influence de la marée commence à se faire sentir. Peu après avoir rejoint la rivière de Landévant et le chenal du Ster en Istrec à Locoal, l’aber de la rivière débute et  s’élargit fortement. La rivière est franchie entre Belz et Plouhinec par le pont Lorois et se jette dans l’océan Atlantique après la ville d’Étel et de ¨Plouhinec. Son embouchure est caractérisée par la barre d’Étel, un banc de sable à la position mouvante. Au total, la rivière d’Étel mesure 35,1 km1. La Ria recouvre 22 km² et pénètre à l’intérieur des terres sur 15 km.
Un peu d’Histoire … Le 3 octobre 1958, Alain Bombard teste un nouveau canot de sauvetage. Voulant franchir la Barre d’Etel, le canot se retourne, suivi de près par le bateau des sauveteurs en mer. Le bilan est lourd : 9 morts dont 5 marins sauveteurs. Cette tragédie marque à jamais l’histoire de la Barre d’Etel.

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler